Différentes technologies d’impression sont utilisées pour réaliser des étiquettes. Coserm, le spécialiste de l’étiquetage industriel, vous présente les caractéristiques des principales méthodes.

L’impression laser

Les imprimantes laser utilisent les propriétés électrostatiques de l’encre en poudre pour reproduire des graphiques et des textes. Cette technique offre une qualité d’impression optimale avec la possibilité d’imprimer en couleur, mais elle est coûteuse et ne s’adapte pas à un usage industriel.

L’impression jet d’encre

L’impression jet d’encre reproduit les images et les textes sur une étiquette adhésive ou directement sur le produit par la projection de microgouttes d’encre. Cette technique offre un excellent rendu visuel avec la possibilité d’imprimer en couleur. L’impression jet d’encre est encore plus coûteuse que l’impression laser et ne s’adapte pas à un usage intensif.

Le Thermique Direct

L’impression thermique directe s’adapte à l’étiquetage industriel. Elle offre la possibilité d’imprimer un grand volume de supports de différents types. Le marquage des étiquettes est réalisé sous l’effet de la chaleur, dispensée par la tête d’impression thermique vers l’encre.

Le Transfert Thermique

Cette technique est réalisée au moyen d’une imprimante à tête thermique et d’un ruban à transfert thermique. Lors de son passage sous la tête d’impression, l’encre du ruban se transfère sur l’étiquette.

Sécurisé et performant, le transfert thermique est très utilisé dans l’étiquetage industriel, garantissant une excellente qualité d’impression.

Le RFID

Une imprimante RFID, dotée d’une puce électronique, permet la récupération des données d’une étiquette à distance. C’est une technique très avancée, utilisée pour mieux protéger, gérer et contrôler les informations de l’étiquetage industriel.