Aujourd’hui, pour sécuriser les impressions des étiquettes, afin de pouvoir tracer les marchandises, il existe un système très efficace conçu pour les entreprises : les imprimantes RFID (Radio Frequency IDentification). Cette méthode RFID consiste à mémoriser et récupérer des données à distance en utilisant des marqueurs.

Le principe d’une imprimante RFID

Grâce à la technologie RFID, votre travail sera grandement facilité. Au lieu d’effectuer un inventaire d’un produit de façon individuelle, vous pourrez effectuer un décompte précis de plusieurs produits dans une seule et même zone et en temps réel.

Comment cela fonctionne-t-il ?

La technologie RFID se base sur l’utilisation d’étiquettes et de tags encodés par le biais d’une imprimante dédiée.

Lors de l’impression, les étiquettes et tags sont encodés avec des données relatives à chaque produit comme l’origine des matières utilisées, le processus de fabrication, l’origine des produits, le lieu de stockage, celui du transit, etc.

Pourquoi choisir une imprimante RFID ?

Une imprimante RFID permet d’allier l’encodage des étiquettes à l’édition de tags qui sont utilisés dans le système de gestion. En utilisant des imprimantes RFID pour la gestion de votre entrepôt, vous allez pouvoir simultanément imprimer, encoder et contrôler toutes vos étiquettes avec une facilité déconcertante, une grande maniabilité et en toute confiance.

Ce type d’imprimantes RFID s’intègre parfaitement dans les applications industrielles de fabrication mais aussi d’entreposage et de logistique.

Avec l’imprimante RFID, vous pourrez contrôler vos stocks car ce système donne en temps réel le mouvement des stocks et le reste contenu dans un entrepôt. Une solution idéale pour connaître efficacement la disponibilité de chacun de vos produits.

Conseils pour bien choisir votre imprimante RFID

Avant de choisir votre imprimante RFID, il est intéressant de vous pencher sur certains points :

• Le support intégré : il est important d’opter pour un modèle avec un support logiciel intégré à la programmation et au contrôle des tags RFID.
• Une souplesse technologique : l’idéal est d’avoir une imprimante RFID qui utilise le plus de tags possibles (RF, LF, UHF, HF) pour ne pas la bloquer.
• La migration des applications : faire en sorte que l’imprimante RFID soit incorporable dans les applications existantes d’étiquetage.
• Une imprimante reconnue : inutile de se lancer dans de multiples essais. L’important est de choisir une imprimante RFID qui a déjà fait ses preuves dans votre secteur d’activité, cela vous évitera de vous retrouver avec un matériel sans aucune maintenance possible.

Pour répondre à ces questions et vous assurer de disposer d’un matériel de qualité, COSERM vous propose un choix d’imprimantes RFID résistantes, fiables et efficaces pour gérer votre entrepôt et avoir un suivi de vos produits en temps réel. N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus, par téléphone au ou par mail via notre formulaire de contact.