L’imprimante transfert thermique, idéale pour les impressions d’étiquette

Les imprimantes à transfert thermique permettent des impressions de qualité, économiques et silencieuses pour toutes sortes d’étiquettes. Leurs principales caractéristiques sont la laize d’impression (la largeur maximale qui pourra être imprimée), la résolution d’impression, le type de tête d’impression (plate ou angulaire) et la vitesse d’impression.

Il faut également être attentif à la qualité du film et à celle du support. Leur principe de fonctionnement est le suivant : une tête céramique chauffe un film d’encrage sensible à la chaleur et le dépose sur le support, en général des étiquettes adhésives mais on peut imprimer sur tout type de support : papier mat ou brillant, film d’emballage, textile, carton, plastique, métal. Le ruban transfert thermique n’est utilisable qu’une fois.

Du matériel adapté à tous les usages

Les modèles d’entrée de gamme conviennent à des impressions annuelles de l’ordre de 10 000 à 100 000 étiquettes. Le haut de gamme est conseillé pour des impressions annuelles de 200 000 à 1 000 000. La résolution est de 200 ou 300 dpi suivant les modèles. Un logiciel d’impression est fourni.
Les imprimantes équipées d’une carte mémoire et d’un clavier alphanumérique peuvent fonctionner de façon autonome. Certains modèles sont pourvus de deux têtes, d’une fonction d’optimisation du film ou peuvent imprimer en deux couleurs.
L’imprimante à transfert thermique est particulièrement bien adaptée pour l’impression d’étiquettes permanentes. Pour des étiquettes soumises à un environnement difficile (exposition à la lumière, frottements ou rayures), un ruban en résine sera préférable à un ruban en cire.