Les étiquettes d’inventaire permettent de répertorier et d’identifier vos produits. Comment choisir l’étiquette qu’il vous faut en fonction de vos besoins ? Coserm vous conseille dans votre choix.

Étiquettes d’inventaire : à quoi servent-elles ?

 

Les étiquettes d’inventaire identifient chacun de vos produits. Elles doivent donc avant tout être fiables. Pour cela, il faut qu’elles restent bien collées pour pouvoir refléter la réalité de vos stocks. Elles doivent également rester lisibles pour ne pas fausser l’inventaire.

Selon les produits à étiqueter, il faudra donc choisir des étiquettes plus ou moins résistantes et adapter le choix de vos étiquettes en fonction de vos propres contraintes techniques. Des étiquettes peu adaptées peuvent mettre à mal la traçabilité des équipements.

La question de l’arrachage des étiquettes peut aussi se poser, notamment dans les lieux accueillant du public. Dans ce cas, certains matériaux sont à privilégier pour fixer durablement l’étiquette au support.

Autre contrainte, les étiquettes d’inventaire doivent faciliter l’inventaire. Lorsqu’elles sont dotées d’un code rapidement identifiable, elles permettent d’accélérer l’inventaire.

Les différents types d’étiquettes d’inventaire

 

Il existe différents types d’étiquettes d’inventaire :

  • Les étiquettes à code-barres sont les plus répandues. C’est la solution la plus simple mais aussi la plus économique pour étiqueter vos produits pour un inventaire. On trouve aussi des étiquettes à QR codes.
  • Les étiquettes RFID (identification par radio fréquence). Plus élaboré que le traditionnel code-barres, ce système permet un inventaire plus rapide et plus fiable. L’étiquette est dotée d’une puce et d’une antenne. Elle peut recevoir le signal émis par un lecteur RFID. Ce dernier lit ensuite les informations de toutes les étiquettes situées dans une même zone. Ces étiquettes sont plus onéreuses que les code-barres.

Comment choisir la matière de l’étiquette d’inventaire ?

 

Vous devez choisir la matière de votre étiquette en fonction de 2 critères essentiels :

  • Le type de support sur lequel l’étiquette sera collée (mobilier de bureau, machines, informatique…) ;
  • Les conditions d’exposition auxquelles elle sera soumise (soleil, humidité, extérieur, contact avec des produits corrosifs ou des solvants, public, etc.).

Voici les principales matières que l’on rencontre :

  • Acrylate: c’est le matériau le plus polyvalent qui répond à bon nombre de situations. Les étiquettes sont sécurisées : elles sont impossibles à arracher et à recoller (elles se décomposent) ;
  • Polyester: c’est un matériau très résistant aux frottements et à diverses agressions (détergents, UV, etc.) ;
  • Polyéthylène ou polypropylène: ce type d’étiquette offre une bonne résistance pour un coût raisonnable. C’est la solution la plus simple. En revanche, elles sont plus faciles à décoller que les autres ;
  • Aluminum : les étiquettes métalliques ne bougent pas dans le temps. Ce sont les plus durables et elles sont difficiles à arracher en raison de leur fixation. Seul bémol, leur coût est plus élevé. C’est une bonne solution pour les machines.

Le choix des étiquettes d’inventaire est crucial pour mener à bien votre inventaire. Contactez Coserm pour bénéficier d’un large choix d’étiquettes.