Les erreurs de codage génèrent des coûts importants et entachent l’image de l’entreprise. Coserm fait le point sur les coûts liés aux erreurs de codage et les solutions pour limiter ces irrégularités.

Les fabricants sont toujours à la recherche d’une efficacité optimale pour leurs lignes de production. Ainsi, ils souhaitent prioritairement supprimer les erreurs de codage dès la saisie des données, réduire les coûts liés aux erreurs de codage, réduire les pertes potentielles d’activités et respecter leurs engagements via à vis des revendeurs partenaires entre autres.

Les coûts liés aux erreurs de codage

Les erreurs de codage sont coûteuses pour l’entreprise, mais aussi pour le fabricant et son usine de production. En effet, certains produits ne peuvent être repris ou modifiés, des amendes réglementaires peuvent être demandées, cela peut générer une baisse des ventes et une image ternie, notamment par les médias. Sachez qu’environ 50 à 70% des erreurs de codage est imputable à l’opérateur. Parmi ces erreurs, 45% sont liées à la donnée de saisie incorrecte ou à une sélection erronée des tâches. Face à ce constat, les opérateurs mettent en place des solutions pour limiter ces problèmes.

Le concept de Poka-Yoke

Inventé par Shigeo Shingo, expert du système de production de Toyota, le concept de Poka-Yoke se base sur la mise en place d’un système qui empêche l’erreur de se réaliser. Ce concept engendre un changement dans les habitudes des opérateurs afin d’éviter les erreurs. Depuis sa création en 1961, le Poka-Yoke a révolutionné les procédures des lignes d’approvisionnement. Appliqué à de nombreuses industries depuis plus de 50 ans, ce concept est rentable et garantit le bon fonctionnement des lignes d’approvisionnement.

Les solutions anti-erreurs de codage

Afin de limiter les erreurs de codage, il est possible de mettre en place des solutions basées sur le concept de Poka-Yoke, à savoir :

  • Identifier où l’erreur se produit ;
  • Analyser le problème ;
  • Trouver la solution pour éviter le problème/l’erreur ;
  • Mise en place d’un système de contrôle.

Appliqué aux erreurs de codage, le concept de Poka-Yoke repose sur cinq principes :

  • Simplifier les messages ;
  • Limiter l’intervention de l’opérateur ;
  • Mettre en place des règles prédéfinies ;
  • Automatiser les messages ;
  • Utiliser des sources de données sûres.

Coserm vous propose plusieurs logiciels vous permettant d’automatiser certaines tâches et ainsi éviter les erreurs de codage notamment. Pour en savoir plus sur nos solutions logicielles, contactez notre équipe d’experts.