L’étiquetage des produits alimentaires chauds ou surgelés doit répondre à des contraintes particulières. Il convient alors de choisir une solution d’impression adaptée. L’impression à transfert thermique s’avère être celle qui répond le mieux à des impératifs de résistance et de lisibilité. Explications.

Les contraintes de l’étiquetage des produits chauds ou surgelés

 

Les produits alimentaires chauds ou surgelés rencontrent des contraintes particulières en matière d’étiquetage. Les étiquettes de ces denrées alimentaires doivent être conformes au règlement européen relatif à l’étiquetage des produits alimentaires, mais également se montrer très résistantes aux conditions extrêmes auxquelles elles sont exposées (notamment, les températures très basses ou élevées et les cadences élevées des chaînes de conditionnement).

En effet, l’étiquetage des produits alimentaires a souvent lieu dans des conditions difficiles. Par exemple, lors du conditionnement des produits chauds, comme les plats cuisinés, la chaleur du produit se diffuse à travers l’emballage. Cela peut avoir des répercussions sur la lisibilité des marquages. Il en est de même pour les produits surgelés, lors de leur conditionnement et du maintien de la chaîne du froid, les températures négatives peuvent dégrader la qualité de l’impression.

De plus, les rythmes élevés de certaines lignes de conditionnement peuvent amplifier la dégradation de la lisibilité des marquages. Ainsi, lors de l’étiquetage des produits chauds ou surgelés, il convient d’utiliser des rubans à très bonne tenue.

L’impression à transfert thermique : une solution d’impression à l’épreuve du froid et du chaud !

 

L’impression par transfert thermique est la solution d’impression la plus adaptée aux contraintes d’étiquetage des produits alimentaires chauds et surgelés. Et pour cause :

  • La technologie transfert thermique offre une qualité d’impression sans pareil. Elle est capable d’imprimer des informations en haute résolution et garantit une excellente finesse et noirceur des caractères ;
  • Les imprimantes peuvent s’intégrer facilement sur les lignes de production ou de conditionnement et fonctionnent dans des environnements industriels chauds, froids ou encore humides ;
  • Le transfert réalisé a une très bonne tenue sur tous les types de supports (étiquettes, films d’emballages, plastiques, cartons…), même à très haute vitesse ;
  • Le transfert est résistant aux températures extrêmes, à la chaleur, à l’abrasion ou encore aux solvants et offre donc une grande durée de vie à l’impression réalisée. Attention, il convient pour cela de bien choisir son ruban transfert thermique.

Et l’impression thermique direct ?

 

L’impression thermique direct n’est pas adaptée à cette application. En effet, les étiquettes ont une plus faible durée de vie car elles sont sensibles à la chaleur et au froid, à la lumière ou encore aux frottements. Ce type d’impression se révèle néanmoins adapté à d’autres applications, comme les activités liées à la vente au détail, et à toutes sortes d’étiquettes à durée de vie courte.

 

Coserm peut vous conseiller la solution d’impression et d’étiquetage la plus adaptée en fonction de vos besoins et contraintes. N’hésitez pas à nous contacter dès maintenant !